Thibaut

*** Mes quatre films préférés vus en mai 2021 |
My four favorite movies seen in May 2021 ***

Favorite films

Recent activity

All

Recent reviews

More
  • Birds of Passage

    Birds of Passage

    ★★★★

    Je n'ai pas encore vu Le Parrain, mais ici, ce serait un peu "La Marraine", incarnée par une femme de haut rang de la tribu des Wayuu, capable d'interpréter les rêves, dans ce long-métrage où les oranges laissent la place aux oiseaux, de bon ou mauvais augure.

    Je n'ai pas de goût particulier pour les films ou bien les séries de gangster, mais j'ai plutôt apprécié cette autre variation sur le thème "tradition contre modernité", où le trafic de marijuana…

  • True North

    True North

    ★★★

    Puisqu'il s'agit d'un dessin animé, on ne peut faire abstraction du graphisme. S'agit-il d'un choix artistique ou bien d'une limite technologique et financière, je l'ignore, mais le caractère géométrique des personnages, auxquels on a attribué des voix robotiques, ne m'a pas du tout convaincu. Et comme le fait justement remarquer un autre membre de Letterboxd, pour un sujet aussi délicat, l'émotion ou bien le documentaire est indispensable. Malgré quelques belles trouvailles et un scénario assez captivant, difficile d'être pleinement emporté par le récit.

    Sur une question assez semblable, quoique n'atteignant pas les sommets d'horreur des camps de travail nord-coréens, j'ai largement préféré l'imaginaire graphique de Josep.

Popular reviews

More
  • The Trial of Joan of Arc

    The Trial of Joan of Arc

    ★★★★

    - Êtes-vous en état de Grâce ?
    - Si j'y suis, que Dieu m'y garde. Si je n'y suis pas, que Dieu m'y mette.

    ***

    Autant la proposition de Carl T. Dreyer frappait par son parti pris expressionniste (renforcé du fait qu'il s'agit d'un film muet), autant Robert Bresson choisit de prendre l'exact contre-pied avec son propre regard sur le procès de Jeanne d'Arc.

    La mise en scène et la direction d'acteur est d'une grande sobriété, presque théâtrale (un comble,…

  • From the Life of the Marionettes

    From the Life of the Marionettes

    ★★★★

    Ce dimanche, Le Masque et la Plume critiquait Irréversible, de Gaspar Noé, que je n'ai pas vu mais qui m'a pourtant fait penser à ce téléfilm de Ingmar Bergman réalisé alors que ce dernier vivait en Allemagne.

    De la vie des marionnettes comme semble-t-il Irréversible, débute par un crime, puis remonte le temps (chez Bergman, certaines scènes ont également lieu après le crime) ; on y croise par ailleurs des corps nus dans des décors interlopes. Loin de moi l'idée…