Favorite films

  • The Apartment
  • Late Autumn
  • La Vérité
  • The True Nature of Bernadette

Recent activity

All
  • Sundays and Cybele

    ★★★★

  • Les tisserands du pouvoir 2 - La révolte

    ★★★

  • Les tisserands du pouvoir

    ★★★

  • Les lumières de ma ville

    ★★

Recent reviews

More
  • The Eyes of the Mummy

    The Eyes of the Mummy

    ★★½

    Le générique d'ouverture nous explique la genèse du projet : rêve de toujours pour Lubitsch de réaliser un drame élaboré. À l'époque on disait "drame" parce que c'était pas une comédie, mais en vérité c'est un horror adventure qui se transforme en horreur psychologique. L’histoire d’un explorateur peintre qui veut visiter le tombeau d'une reine égyptienne, qu'on dit maléfique. Le scénario nous tease avec une momie, mais y'a pas pire monstre que l'homme.

    Tourné en Égypte dans des décors extravagants…

  • That Night's Wife

    That Night's Wife

    ★★★★

    Un crime-noir de Ozu? Hell yeah! Si Ozu avait fait des films à Hollywood en 1930, ça aurait ressemblé à ça. Sa sensibilité dramatique combinée à des mouvements de caméra maitrisés. Un montage exceptionnel qui crée tantôt une tension digne des grands thrillers (j'ai envie de dire hitchcockien), bonifié de cette manière unique qu'il a de communiquer l’émotion du personnage, simplement en focussant sur un objet, ou sur une main, sur un subtil geste. C’est un film muet, mais on aurait dit que j’entendais tous les sons.

Popular reviews

More
  • The Lighthouse

    The Lighthouse

    ★★★★½

    J'ai passé mon année à chialer sur l'ineptie du cinéma américain contemporain; au fond ce dont j'avais secrètement besoin c'était d'un film de Murnau en 2019. Merci à ceux et celles qui osent encore financer ce genre de projet de fou!

  • Ad Astra

    Ad Astra

    ★★★★

    Ce film, je l'ai regardé dans une période creuse, très creuse. Je ne pouvais pas le lire autrement qu'une oeuvre sur la dépression. J'étais littéralement le personnage de Brad Pitt, ce gars de moins en moins humain qui s'isole jusqu'à voyager (torse nu, bien entendu) aux confins de l'Univers dans l'espoir de, peut-être miraculeusement, connecter avec quelqu'un, ou lui-même... Parce que ça doit être tellement paisible, seul, dans l'Espace -- me disais-je.

    Oui ça ressemble trop à Gravity, oui la…