Nomadland

Nomadland ★★½

Pas la masterclass que j’attendais, mais tout de même une proposition osée de la part d’une Chloé Zhao qui paraîtra certes inspirée au niveau du concept et de la forme, mais en vérité bien moins sur le fond..

C’est triste à dire, mais j’ai déjà peu de souvenirs du film.. Déjà peu de choses à dire sur le film..
La performance XL (mais pas aussi gigantesque que celle de Three Billboards ;)) de Frances McDormand est un argument de taille. La réalisation franchement propre du film l’est aussi. Parce que c’est vrai qu’il faut avouer que ces élans de piano ne me laisse tout de même pas indifférent. 

Ce qui va me laisser indifférent en revanche, c’est toute la dimension émotionnelle approchée et je dis bien « approchée » par Chloé Zhao. Parce qu’à moment je me sens impliqué, d’une quelconque façon, dans les péripéties dramatiques du film. Ca ne me touche, ça ne m’atteint pas, ça ne me parles pas non plus.. 

Dans l’ensemble, Nomadland c’est donc une poignée de moments de grâce, bien aidée par l’immense talent de cette immense actrice, mais dont la vacuité apparente de son propos me laisse au jour d’aujourd’hui plutôt perplexe Parce que la vérité c’est que, et c’est assez dur à dire, c’est bien beau d’avoir 4/5 scènes dispersées dans le film qui se veulent certes mémorables, mais là ou The Father a excellé et Nomadland échoué, c’est de parvenir à créer un ensemble logique, cohérent et surtout marquant. Là, rien ne m’a marqué. Rien ne m’a cloué sur mon siège. Je suis sorti de la salle aussi flegmatique que je suis entré. 

Je remercierais tout de même Chloé Zhao pour ces couchers de soleils absolument divins et ces paysages d’une somptuosité époustouflante accompagnée d’une composition d’Einaudi relativement sexuelle. 

En fait, Nomadland c’est beau, extrêmement beau, mais loin d’être inoubliable. Nomadland c’est donc pour l’instant une déception, et même si ça me déchire particulièrement le coeur de le dire, oui il n’est pour le moment pas à la hauteur de mes très très hautes attentes, certes.
En espérant avoir l’opportunité de retourner ma veste lors d’un hypothétique revisionnage que je lui accorderai avec grand plaisir.

Hmz. liked these reviews