Chameleon Street

Chameleon Street ★★★★

Une vraie de vraie bibitte qui fut malheureusement victime de son époque, une sorte de CATCH ME IF YOU CAN avant-gardiste qui, lui aussi basé sur une histoire vraie de con man des plus insolites, déconstruit de manière hilare le malaise de l'identité masculine afro-américaine. Une proposition unique et cinglée qui puise autant dans la Nouvelle Vague et le vieux cinéma français que dans le sitcom et le cinéma kitchen sink - bref, c'est pas mal d'affaires en même temps, en plus d'être assez radical dans le propos. Un peu trop, faut croire, pour une industrie qui, même après un grand prix à Sundance, a tout simplement choisi de ne pas distribuer le film. Seul et unique long métrage de Wendell B. Harris Jr.